Logo 13.7.png

OVNI d'Ivan Viripaev - Création en cours

Mise en scène : Morgane Nagir

Avec : Clémence Barbier, Thomas Bellein et Florian Pantallarisch

Vidéos : Timour Tokarev, Stéphane Bruandet, César Varlet

Création vidéos et lumière : Flora Cariven

Voix : Maëva Meunier

Création sonore : Grangil

Assistance à la mise en scène : Christian Moutelière

Partenaires et soutien :

La compagnie est associée au Théâtre Jules Julien, et à ce titre bénéficie d'une résidence de deux semaines en avril 2020.

Quai de Scène à Bourg-lès-Valence octobre 2021

Ovni est un recueil de dix témoignages regroupés par Ivan Viripaev, de :

Emily Wenser,

Artiom Goussev,

Nick Scott,

Hilde Jensen,

Robert Evans,

Jennifer Davis,

Matthew O'Farerell,

Dieter Lange,

Joanna Harris,

Viktor Rizenguevitch.

Une lettre d'Ivan Viripaev ouvre le texte.

Artiom Goussev joué par Timour Tokarev, Ovni d'Ivan Viripaev

Ivan Viripaev, auteur de théâtre russe, a voulu tourner un film sur des personnes qui ont été contact avec des extra-terrestres.

« J'ai réussi à trouver dans une énorme quantité de foutaises, quatorze individus qui m'ont paru être des personnes tout à fait adéquates » affirme l'auteur. Mais les financements ne sont jamais venus. Ivan Viripaev a donc sélectionné et adapté dix témoignages pour les proposer au théâtre. C'est ce que l'auteur dit au début de la pièce. Cela ne peut qu'être vrai. L'ambiguïté est là, entre la fiction et le documentaire. Finalement la réalité n'est-elle pas ailleurs, par exemple dans ce besoin de croire auquel, très rationnellement, on se refuse ?

Ovni plonge le spectateur dans les paysages internes des personnages. Emily Wenser était à la terrasse d'un café lorsque le contact s'est produit, et avec lui une indescriptible sensation de sécurité. Enlacé à son arbre, Nick Scott s'est vu donner la révélation que tout était en fait très simple, très très simple. Grâce aux aliens, Dieter Lang a réalisé ce qu'était Dieu. Au milieu des chants péruviens, Joanna Harris s'est souvenue qu'elle était en chemin et Robert Evans que nos identités et notre propre importance n'étaient que des mystifications puériles...  Une même lumière parcours ces territoires intimes pourtant très différents.

Dans Même les génies gèlent, on explorait avec les personnages notre incapacité à raconter l'irreprésentable, la difficulté de transmettre un champ de connaissance dont l'intime compréhension est réservé aux initiés. Avec Ovni, mis en scène par Morgane Nagir, la compagnie continue à creuser dans les échecs du langage à raconter ses révélations intérieures, à transmettre une connaissance innommable et pourtant très sensitive.

Traduction française : Tania Moguilevskaia et Gilles Morel Texte traduit avec le soutien de la Maison Antoine Vitez, Centre international de la traduction théâtrale. Les traductions des textes d'Ivan Viripaev sont publiées aux Editions Les Solitaires Intempestifs – Besançon Titulaire des droits : Henschel SCHAUSPIEL Theaterverlag Berlin GmbH – Agent de l'auteur pour l'espace francophone : Gilles Morel

Pour le dossier, cliquez sur l'image

images ET.png